Image Qu'est-ce que le ski de randonnée ?
24.05.19

Qu'est-ce que le ski de randonnée ?

Sport de montagne

Le ski de randonnée tout comme le ski de montagne ou le ski-alpinisme sont des pratiques de ski sur des terrains enneigés. Une autre spécificité est l'absence d'aménagements spécifiques pour les domaines skiables. C'est pour cela qu'il ne comprend que deux phases alternantes, montée et descente. Ainsi, il requiert un matériel spécifiquement adapté.

Principales caractéristiques du ski de randonnée

Le ski de randonnée, c'est faire une randonnée à ski. Ainsi, il est qualifié comme étant le moyen le plus adapté pour découvrir et parcourir la montagne en hiver. Il est adapté pour les reliefs alpins, donc plus escarpés. Évoluant hors des pistes classiques, cette forme de ski ouvre à de grands espaces à l'écart des stations de ski. Pour les amateurs, le ski de randonnée se pratique sur des pentes souvent très fortes, supérieures à 100 %. Des parcours à pied sont souvent intégrés.

Dans ce cas, les skis sont portés à la main, sur l'épaule ou le sac à dos. Des fois, ils peuvent être tractés le long d'une paroi rocheuse.

Techniques et astuces

Le skieur de randonnée évolue la plupart du temps dans un milieu non préparé, non aménagé. Alors, la neige n'est jamais damée. Le skieur peut se trouver face à une neige poudreuse, mais aussi gelée, croûtée et cartonnée. Et ici, le pantalon ski de rando approprié est plus qu'utile et protecteur.

Pour les montées, les skieurs collent des « peaux de phoque » sous les skis pour éviter le recul. Ils utilisent également des fixations qui permettent de libérer le talon de la chaussure.

Et pour la descente en skis, ils enlèvent les peaux de phoque et bloque le talon sur la fixation. Des fois, le skieur de randonnée peut être obligé de progresser comme un alpiniste en utilisant des crampons et des piolets. Quant aux skis, ils sont accrochés sur le sac à dos.

Se munir d'un matériel spécial ski randonnée

Le matériel d'un skieur de randonnée est plutôt spécifique à lui :

  • Une paire de skis de randonnée avec du matériel très léger pour la montée : skis courts et assez larges pour un bon comportement en neige souple ;
  • Une paire de fixations de ski de randonnée avec 2 positions (montée et descente) ; optez pour la semelle de type vibram pour marcher dans la neige et y fixer des crampons ;
  • Des peaux de phoque autocollantes pour la montée à pied ;
  • Du matériel d'alpinisme pour les courses plus techniques : crampons, piolet, cordes, pelle, etc. ;
  • Des couteaux, fixes ou mobiles pour augmenter l'accroche du ski sur de la neige dure.

Autres matériels indispensables

Les matériels cités un peu plus haut sont à compléter par celui du randonneur type. Il s'agit des vêtements adaptés avec le Système à 3 couches. Le pantalon spécial ski de randonnée mérite une attention particulière pour affronter le blizzard et les chutes de neige. Une guêtre pare-neige ferait bien l'affaire. Il faut également inclure le matériel de sécurité indispensable que vous pouvez trouver sur le site internet de Chullanka : carte, boussole, altimètre, GPS et moyen de communication hertzien.

Enfin, un sac à dos. S'il s'agit d'une course à la journée, optez pour un sac de 20 à 30 litres. Pour des raids durant plusieurs jours, il faut carrément aller jusqu'à 40 litres. Comme le skieur évolue dans un environnement non banalisé et non sécurisé, n'oubliez pas de vous doter d'un lot de matériel curatif. En premier lieu vient la DVA-pelle-sonde, un détecteur de victimes d'avalanche. Ensuite vient la trousse médicale classique.